Skip to Content

Stratification

Par

5/05

 

Maintenant que le moule est terminé, je vais pouvoir commencer à stratifier.

 

Mardi

Le moule est enduit de colle PVA très dilué (pour un séchage plus rapide). Cela va permettre d’enveloper le moule avec du scotch de déménagement (photo 1 et 2). Le scotch est nécessaire pour pouvoir démouler une fois qu’on aura stratifié. Mais bon, un moule tout marron, c’est moche …. ^^

 

J’ai ensuite stratifié de deux couches de fibre de verre et époxy. Il faut maintenant laisser sécher ….

 

 

Mercredi

Enfin une coque qui ressemble à quelque chose !! Une fois démoulée (photo 3 et 4), je vais pouvoir la poncer. Il s’avère que certaines bosses sont plus importantes que l’épaisseur des deux couches. J’ai donc du remettre une couche de fibre de verre de plus. J’ai aussi mis une couche de "filler" (pâte à base d’époxy) pour boucher les trous (photo 5 et 6). 

Ces épaisseurs supplémentaires rajoutent du poids à mon bateau, mais je pense que sur un bateau aussi léger, je peux me permettre de porter plus d’attention à la rigidité.

 

Pendant le séchage qui prendra une nuit de plus, j’ai pu m’atteler à la préparation des renforts structurels (une planche de contreplaqué au niveau de la water line, quelques cloisons et un pont, tout ça découpé, du moins en partie, pendant la séance de laser cutting, voir les post précédents). 

J’ai aussi préparé le safran et la quille. Pour l’étanchéité des appendices, j’avais prévu de mettre juste une couche d’époxy, mais j’ai pu récupérer des chutes de carbone, que j’ai mis sur mon safran et ma quille. Etant donné l’épaisseur du contreplaqué à l’interieur, on peut oublier le gain en poids qu’aurait du nous procurer le carbone, mais ça reste classe ^^

 

Jeudi

Ma coque est enfin prête … très rigide du fait des multiples couches. Je passe un dernier coup de ponçage (qui sera tout de même l’affaire de 1h30) et je perce la coque pour y faire passer la quille. Ensuite, je fixe les renforts préparé la veille. 

 

Sur les photo 7 et 8, on peut voir la quille en place. Je l’ai placé pour assurer l’alignement entre le trou de quille et la box, le temps que l’époxy qui va coller tout ça ensemble prenne. J’ai aussi commencé à installé les renforts, on peut les voir en transparence sur la photo 8 (il n’y a pour le moment que le renfort à la waterline et les cloisons qui la maintienne par dessous).

 

 

 

Hebergeur d'image

Du moule à la coque, le travail réalisé sur la coque en image.

 

 

 

LA SUITE EST SUR LA PAGE 2 DU BLOG, IL FAUT CLIQUER SUR "PAGE SUIVANTE" UN PEU PLUS BAS.

Activité Ponçage

Par

29/04/2011

 

La coque sera réalisée en fibre de verre. Pour cela, il va nous falloir un moule. Le moule est réalisé dans des planches de mousses de 1,5 cm d’épaisseur. 

 

Sur autocad j’ai déssiné les pièces à découper, des planches parallèles à la waterline qui seront collé entre elles. La mousse nous est fournis par l’université, ainsi que le materiel et l’outillage dont on aura besoins. 

 

Une fois la mousse assemblé et collé, il faut la poncer. C’était mon activité aujourd’hui. 

Ça fait de la poussière partout, ça rentre partout où ça peut, dans les yeux, la bouche, dans le dos etc … mais c’est cool parce qu’on voit un peu les choses avancer.

 

 

Hebergeur d'image

 Le resultat de la coque après ponçage

 

 

 

EN CONCLUSION de ce ponçage :

c’était très intéressant à faire parce qu’on commence enfin à avoir une forme de bateau (même si dans mon cas la forme est un peu spéciale), en revanche, j’ai passé pas mal de temps sur le calcul pour avoir un profil le mieux possible, et il s’avère que poncer manuellement n’est pas tellement précis

Mon plus gros soucis a été le bouchain, j’ai beau eu essayé de faire des patrons pour le placer au bon endroit et qu’il soit le plus symétrique possible, je trouve que ça reste encore très appoximatif, et ma coque n’est pas parfaitement comme sur les dessins (bien que je sois assez satisfait de la forme général).

 

Donc dessiner un bateau c’est cool, mais le réaliser parfaitement comme on l’avait imaginé, ce n’est pas si évident.

Laser Cutting

Par

28/04/2011

 

Alors ce matin je suis allé découpé quelques éléments structurels au laser

(j’ai un peu triché sur les dates pour mettre les derniers billets à la fin plutot qu’au début, donc "ce matin" correspond au jeudi 28 avril)

 

A noter que normalement les séances de découpe au laser sont "réservées" aux personnes qui réalisent leur bateau en bois (le mien sera réalisé en fibre de verre). Mais comme il restait un séance de libre, je l’ai partagé avec quelqu’un d’autre qui comme moi n’a que quelques éléments à découper.

 

Voici les planches que je souhaitais découper :

 

Hebergeur d'image

planches à découper

Je vais faire découper des renfors structurels, sur la planche du haut, il  y a un renfort au niveau de la water line, deux renfort en dessous pour le soutenir (pièce numéro 2 et 4) et deux renfort au dessus, un à l’avant et un plus à l’arrière (pièces numéro 1 et 3), la pièce numéro 5 viendra soutenir la box de quille transversalement. Le  box de quille sont les pièces à droites.

Sur la seconde planche, c’est le pont (deck)

En noir ça écrit, en rouge, ça découpe.

 

attention, c’est parti !!

 

Hebergeur d'image

Séance de laser cutting et vu des planches

 

La machine découpe proprement et travaille toute seule, alors j’ai passsé 1h à regardé la petite lumière tailler mon contreplaqué, ça sent bon le bois brulé et on commence à avoir quelque chose de concret !

 

Le soucis c’est que je me suis un peu planté sur mes plans (l’épaisseur du trait n’était pas la bonne et la machine ne les as pas pris en compte), et comme vous l’avais peut être remarqué, certaines pieces ne sont pas totalement découpées [- le boulet - ouais je sais !] … Je vais essayer de rattraper ça proprement … 

 

Sinon il y a quand même des points positifs, ma box de quille s’emboite parfaitement et le voile de quille ainsi que le mat rentrent parfaitement dans les emplacements prévu.

Preuve à l’appuis :

 

 

Hebergeur d'image

Keel Box, tout rentre parfaitement,

j’espère que ça rentrera aussi parfaitement dans le bateau

 

Fin de scéance "Laser cut", la suite arrive, à bientôt =)

 

 

PS : Les photos sont prises dans ma chambre, mais je travaille bien sur dans l’atelier de l’université … (donc ne t’inquiète pas maman, ma chambre n’est pas pleine de sciure de bois ^^)

“Reprise des Négociations”

Par

27/04/2011

Bonjours tout le monde,

 

Nous voici de retour après quelques semaines de vacances. Les vacances sont faites pour ne plus penser au travail, je n’ai pas manqué à la règle et je n’ai pas beaucoup avancé sur mon model yacht. 

 

Le principal (et unique) travail fait pendant les vacances est la réalisation du voile de quille. 

Une petite photo pour illustrer tout ça ?

 

 

Photo du voile de quille

 

 Je suis aussi allé faire quelque achat au "model shop".

Je vous présente donc les différentes parties du grément (j’ai aussi des cables pour les haubants mais j’ai oublié de les mettres sur la photos).

 

Hebergeur d'image

Parties du grément, bon bien sur faut imaginer !

 

La suite très bientôt, ça va aller très vite, alors n’hésitez pas à passer régulièrement pour suivre l’avancée. 

 

Cheers =D

 

Model Yacht Requirement

Par

On me l’a tres justement fait remarquer: il manque "l’enonce" du probleme.

Il etait prevu de le mettre en ligne, mais je n’avais pas de scanner sous la main avant aujourd’hui.

 

 Voici donc les conditions que mon model yacht doit remplir.

 

En dehors de ces quelques obligations, le reste est libre. A nous de faire le mieux avec ces quelques regles.

 

 

 

assessment sheet

INTRODUCTION

Par

 



Si j’accomplis mon devoir, je me libère…

Mais je ne suis pas libre si je suis obligé de faire mon devoir…





______________________

Explications des choix architecturaux de la VersionM

Par

21/03/2011

Quelques caracteristiques techniques:

 

sur la coque:

 

 LWL=657mm

LOA=715 mm

 L=686 mm

BOA=264 mm

BWL=220 mm

 

Cp=0.572

displacement=1.856 kg

LCB=51% from FP

 

Sur la voile:

 P=1200 mm

E=318 mm

I=1180 mm

J=336 mm

(ces valeurs changeront puisque je ne parvient pas à remplir les conditions imposées avec ces valeurs)

 

 

E-Loader.net

Deux version du plan de voile. Pas définitif puisqu’il ne remplie pas les conditions imposées (le second se rapproche plus)

 

 

E-Loader.net

 aperçu des differentes vu de la coque

 

 

 

Ici je souhaite repondre à la question : Pourquoi la coque est comme ca ?

 

Avant de commencer, n’oublions pas que ce n’est pas la version definitive, et que tout pourra etre encore modifié. Ma reflexion avance au fur et a mesure de ce blog.

 

On remarquera que le bateau est plutot large. En effet d’apres ce que j’ai vu des courses des annees precedentes, les bateaux ont une tendance exessive a la gite (et a l’enfournement aussi, mais nous y reviendrons). Si j’augmente la largeur, la stabilite est augmentée, mais attention, le bord du pont (deck edge) sera immergé plus tôt !! (ce qui n’est pas sepcialement recommandé pour les performances et la stabilité). D’apres les calculs fait sur Hydromax, le franc bord sera immergé vers 35 degres de gite.

 

On remarque aussi des bouchains très marqués. Je n’ai pas relevé de differences significatives au niveau de la stabilite transversal entre avec ou sans bouchain, en revanche, j’espere qu’il apportera une stabilite de route. Et dans tous les cas, ca limitera la surface mouillee a la gite. Le bouchain est calcule pour 30 degres de gite.

Le mat tres recule. Deux raisons: tout d’abord reculer le centre de pousse velique pour limiter l’enfournement et ensuite pour augmenter la surface du foc. Il faut garder a l’esprit que le foc sera bomé, il ne pourra donc pas passer le mat.

 

La quille, pourquoi aussi en arriere : Le centre vélique des voile doit se trouver 5 à 10% devant le centre de l’air de la quille + du safran. Mon mat étant très reculé, je suis obligé de reculer la quille. C’est aussi une des raison m’a ammené à faire un génois aussi enorme, en mettant plus de surface vers l’avant, j’avance un peu le centre vélique. 

 

 

 

 

 

Premieres Versions

Par

Voici le deroulement de ma pensee, la mise a plat de mes reflexions.

 

 

Dans le cadre des etudes nous avons a realiser un model yacht. Mise a part quelques contraintes, nous sommes assez libre de faire ce qu’on veut.

 

 

Ainsi plusieurs choix s’offrent a moi: soit faire un bateau plutot classique, soit quelque chose d’innovant. Les deux options ont leurs qualites et leurs defauts.

 

 

Si je me lance dans un bateau classique, je suis a peu pres sur de son comportement et des ses performances, je suis sur qu’il ne sera pas trop critique. il suffirait d’optimiser les performances d’un bateau tout a fait dans les normes.

 

E-Loader.netE-Loader.netE-Loader.net

Voici à quoi pourrait ressembler la version "Classique".

 

 

 

Seconde option, faire quelque chose de plus original. Le mini6.50 Magnum 747 m’a bluffé par ses performances. J’ai ici l’occasion de tester une coque semblable et de voir son comportement. Si ça marche, mon model yacht pourrait faire la difference … mais voila, rien ne garantie que ca marche … le comportement de mon bateau est incertain. L’avantage de Magnum est de dejauge tres rapidement, mon model yacht ne dejaugera pas, et quand bien meme il dejaugerai, la stabilite de route risquerai d’etre fort compromise. Il ne faut pas oublier que le model yacht doit aller droit sans possibilite de modifier sa trajectoire (pas de moteur ou telecommande pour gerer le safran ou les voiles, tout doit etre equilibre au  depart). En plus de ca, je pense que le plupart reconnaitront que l’esthetique de ce bateau reste a desirer, pour mon premier bateau, on pourrait esperer quelque chose d’un peu plus jolie ^^.

 

 

Mais si je ne le fais pas maintenant ce bateau, je n’aurai peut etre plus jamais l’occasion de le tester … alors j’hesite … faire un bateau plutôt beau classique et sur quant a son comportement ? ou au contraire tester quelque chose de nouveau sans garantie de resutlat … j’hesite au point de finalement dessiner les deux coques.

 

 

 E-Loader.net

E-Loader.netE-Loader.net

 

Une version "Magnum" …. est ce vraiment une bonne idée ?