11/05

 

On arrive à la fin : le gréement du bateau !!!

 

 

Hebergeur d'image

Hissez les voiles mousaillons !

 

Pour le grément j’ai acheté des haubans (dans un magasin de maquetisme pour avion) composé d’un fin cable et d’une espèce de cadènen qui se visse. Les barres de flèche sont en aluminium, profilé en goutte d’eau (NACA). Elles sont fixées au mat avec de l’époxy. Il y a deux étages de barres de flèche. 

Le haubanage se compose de deux haubans (pas de bas-haubans ni galhaubans), d’un patara et d’un étais. Les cadènes sont fixées au pont avec une ficelle (en l’occurence une ligne de kite) : j’ai percé le pont, fait passé la ficelle en double dans ce trou (ce qui nous donne une boucle à l’exterieur dans lequel va venir se fixer les cadènes), j’ai fait un noeud sous le pont, l’épaisseur du noeud empêche le tout de partir. Ça fait propre, c’est léger (mais en fait je n’ai pas tellement recherché la légerté et mon bateau est extra lourd ^^), c’est pas cher et c’est facile à installer.

 

Il y a aussi un tube de jaumière pour faire passer une tige de safran. Nos bateaux ne sont pas sensés  être motorisés ou télécommandés, le safran n’est donc pas obligé de pivoter, mais dans l’optique de mettre un moteur par la suite, j’ai prévu de faire pivoter mon safran. Le soucis sera de parvenir à la bloquer le temps de la régate.

 

 

Le support en X sur lequel repose mon bateau est aussi une fabrication sur mesure que j’ai fait ce matin, ça peut paraitre secondaire, mais j’ai quand même passé une petite heure dessus parce que je voulais essayer de faire quelque chose d’à peu près propre, si ça doit rester dans ma chambre quelques années, autant que ça ne soit pas trop moche ^^

 

 

 Et après ? 

Je n’ai pas pu tout terminer aujourd’hui parce que le workshop a fermé plus tôt que prévu, il me reste à fixer l’étais et à gréer le génois, une fois cela terminé, je vais retoucher un peu la peinture qui s’est écaillée par endroit, il faut que je remetter une couche de peinture noire sur mon bulbe, une couche d’époxy sur la quille et enfin, une couche de laque par dessus tout ça pour l’aspect brillant et waterproof. 

 

Il me restera à mettre un pont de finition que je vais faire en stratant une couche de fibre de verre sur un tissus (en l’occurence du tissus noir à rayures blanches). Ça m’obligera à retirer le gréement pour le mettre. 

 

Une fois que tout ça sera fait, mon bateau sera terminé et pret à naviguer. Je posterai des vidéos de la régate, promis ^^