21/03/2011

Quelques caracteristiques techniques:

 

sur la coque:

 

 LWL=657mm

LOA=715 mm

 L=686 mm

BOA=264 mm

BWL=220 mm

 

Cp=0.572

displacement=1.856 kg

LCB=51% from FP

 

Sur la voile:

 P=1200 mm

E=318 mm

I=1180 mm

J=336 mm

(ces valeurs changeront puisque je ne parvient pas à remplir les conditions imposées avec ces valeurs)

 

 

E-Loader.net

Deux version du plan de voile. Pas définitif puisqu’il ne remplie pas les conditions imposées (le second se rapproche plus)

 

 

E-Loader.net

 aperçu des differentes vu de la coque

 

 

 

Ici je souhaite repondre à la question : Pourquoi la coque est comme ca ?

 

Avant de commencer, n’oublions pas que ce n’est pas la version definitive, et que tout pourra etre encore modifié. Ma reflexion avance au fur et a mesure de ce blog.

 

On remarquera que le bateau est plutot large. En effet d’apres ce que j’ai vu des courses des annees precedentes, les bateaux ont une tendance exessive a la gite (et a l’enfournement aussi, mais nous y reviendrons). Si j’augmente la largeur, la stabilite est augmentée, mais attention, le bord du pont (deck edge) sera immergé plus tôt !! (ce qui n’est pas sepcialement recommandé pour les performances et la stabilité). D’apres les calculs fait sur Hydromax, le franc bord sera immergé vers 35 degres de gite.

 

On remarque aussi des bouchains très marqués. Je n’ai pas relevé de differences significatives au niveau de la stabilite transversal entre avec ou sans bouchain, en revanche, j’espere qu’il apportera une stabilite de route. Et dans tous les cas, ca limitera la surface mouillee a la gite. Le bouchain est calcule pour 30 degres de gite.

Le mat tres recule. Deux raisons: tout d’abord reculer le centre de pousse velique pour limiter l’enfournement et ensuite pour augmenter la surface du foc. Il faut garder a l’esprit que le foc sera bomé, il ne pourra donc pas passer le mat.

 

La quille, pourquoi aussi en arriere : Le centre vélique des voile doit se trouver 5 à 10% devant le centre de l’air de la quille + du safran. Mon mat étant très reculé, je suis obligé de reculer la quille. C’est aussi une des raison m’a ammené à faire un génois aussi enorme, en mettant plus de surface vers l’avant, j’avance un peu le centre vélique.